Comment Élevez-Vous vos Enfants?

Par Jane Bluestein Ph.D.

Examinons les pratiques et valeurs que vous employez dans l’éducation de votre enfant. Parmi chaque groupe de déclarations choisissez celle avec laquelle vous identifiez le plus (celle qui correspond mieux à votre style personnel)

___ Je respecte le fait que mon enfant a des goûts qui diffèrent des miens.
___ Je suis souvent gêné(e) / embarrassé(é) par les goûts de mon enfant

___ Je veux que mon enfant coopère avec moi, et je lui montre mon appréciation quand celle/celui-ci fait preuve de coopération.
___ Je veux que mon enfant coopère avec moi et je le punis quand il ne coopère pas.

___ J’ai identifié dix tâches qui doivent être accomplies chaque semaine. On va faire passer la liste et chacun en choisira deux.
___ J’ai identifié dix tâches qui doivent être accomplies chaque semaine. Voici les deux tâches dont chacun sera responsable.

___ Mon enfant peut faire des choix responsables même si ceux-ci ne coïncident pas avec mes choix personnels (ou ne sont pas ceux que j’aurai fais à sa place)
___ J’hésite à laisser des choix à mon enfant car il ne choisira peut-être pas ce que j’aimerai qu’il choisisse.

___ Je suis prêt(e) à travailler pour gagner le respect de mon enfant.
___ Mon enfant me doit le respect puisque je suis son parent.

___ Je suis de l’avis que mon enfant a le droit au même respect, « espace » et vie privés, et pouvoir que j’exige pour moi-même.
___ Mon enfant peut avoir ces privilèges quand il aura sa propre maison.

___ J’apprécie / je jouis de la présence de mon enfant la plupart du temps.
___ Je n’apprécie pas la présence de mon enfant la plupart du temps.

___ Mon enfant peut se débrouiller assez bien, même dans mon absence.
___ L’idée même de laisser mon enfant seul me donne des frissons.

___ Cette chambre doit être remise en ordre avant le dîner !
___ Hé les enfants vous m’agacez ! Vous êtes de véritables cochons !

___ Mon enfant a le droit d’exprimer ses émotions—y compris la colère, la tristesse et la peur.
___ J’essaye de décourager mon enfant de sentir ainsi.

___ Ton bulletin de notes est formidable. Tu as donc été bien récompensé pour ton travail.
___ Je suis fier(e) de toi quand tu reçois de bonnes notes.
___ Mon enfant trouve la coopération gratifiante en soi-même.
___ Mon enfant coopère pour me faire plaisir (ou pour éviter ma colère)

___ Tout le monde travaille mieux quand il y a une récompense adéquate et convenable.
___ Un enfant ne doit pas être récompensé pour avoir accomplit ce qu’il doit faire.

___ Je peux me sentir « parent réussi(e) » même si mon enfant prend parfois des décisions un peu bêtes.
___ Je peux me sentir « parent réussi(e) » tant que mon enfant coopère (et ne m’embarrasse pas).

___ J’accepte les sentiments de mon enfant.
___ Mon enfant est trop sensible.

___ J’apprécie et j’encourage les opinions de mon enfant.
___ Un enfant doit respecter l’autorité. C’est irrespectueux de mettre en question les opinions d’un adulte.

___ Tu sauras que ta chambre est propre quand les cinq choses suivantes seront faites.
___ Va nettoyer ta chambre.

___ Nous avons des conséquences immédiates pour le mauvais comportement et les accords rompus.
___ Je donne souvent des avertissements à mon enfant et je lui fais des rappels quand il ne se comporte pas bien ou quand il oublie les accords que nous avons faits.

___ Voyons ce film ensemble quand tu auras fini avec la vaisselle.
___ Est-ce que tu peux t’occuper de la vaisselle ?

___ Je laisse mon enfant éprouver les conséquences naturelles de ses mauvais choix.
___ Je sauve souvent mon enfant des conséquences de ses mauvais choix.

___ Ne laisse pas tes affaires de football sur l’escalier pour qu’il n’y ait pas d’accidents.
___ Ne laisse pas tes affaires sur l’escalier car je te le dis.

___ Quand mon enfant est fâché, je peux le soutenir sans intervenir dans ses sentiments.
___ Quand mon enfant est fâché, je pense que je dois essayer de lui remonter le moral.

___ Si tu mets tes habits dans le panier à linge avant vendredi, je serais prêt(e) à te les laver.
___ Je me fâche quand tu ne mets pas tes habits dans le panier à linge.

___ Tu pourras réassumer tes privilèges de téléphone dès que pourras trouver une solution qui me garantisse de recevoir tous mes messages.
___ J’en ai assez ! Combien de fois dois-je demander que tu prennes un message quand quelqu’un m’appelle sur le téléphone?

___ Que dois-tu faire à propos de cela ?
___ Voici ce que tu dois faire à propos de cela.

___ Mon enfant est capable de résoudre soi-même ses conflits entre lui est ses amis
___ Quand il y a des conflits entre mon enfant et ses amis, je dois parler à eux directement ou encore à leurs parents pour résoudre le problème.

___ Je peux soutenir les efforts de mon enfant à résoudre ses problèmes de manière indépendante, sans lui dire ce qu’il doit faire, et sans le faire directement à sa place.
___ Mes conseils et mon intervention sont nécessaires pour aider mon enfant à résoudre ses problèmes.

___ Dès que tu auras fini tes devoirs, tu peux descendre regarder la télé.
___ Tu n’allumeras pas la télé tant que tu n’auras pas fini tes devoirs.

___ Je demande à mon enfant son avis sur le menu des repas.
___ Je décide ce que l’on va manger tout(e) seul(e).

___ Je passe du temps à parler avec mon enfant et nous faisons des activités ensembles tous les jours.
___ Je ne vois mon enfant que rarement.

___ J’essaye de trouver des solutions avec mon enfant qui nous bénéficieraient tous deux à la fois.
___ Négocier avec un enfant l’encourage à exploiter la situation.

___ J’essaye de me concentrer sur les aspects positifs du comportement de mon enfant.
___ Comment est-ce qu’un enfant peut-il apprendre sans une « interférence constructive » de la part de ses parents ?

___ J’encourage mon enfant à être indépendant.
___ Je me sens menacé(e) par l’indépendance de mon enfant.

___ J’explique à mon enfant ce que j’attends de lui
___ Mon enfant devrait déjà savoir ce que j’attends de lui.

___ Je veux que mon enfant s’intéresse à moi/ se souci de moi.
___ Ça m’est égal si mon enfant m’aime ou non, ce qui m’importe c’est qu’il me respecte.

___ Je veux que mon enfant coopère avec moi.
___ Je veux que mon enfant m’obéisse.

___ Je ne peux peut-être pas accepter le mauvais comportement de mon enfant, ou ses mauvaises décisions, mais je peux toujours accepter mon enfant.
___ Il m’est difficile d’accepter mon enfant quand il ne se comporte pas bien ou quand il prend une mauvaise décision.

___ Je suis flexible et prêt(e) à changer mon comportement afin d’améliorer ma relation avec mon enfant.
___ Si mon enfant se mettait un peu en forme, nous aurions de très bonnes relations.

___ J’ai des visées claires et positives pour moi-même en tant que parent.
___ Je veux seulement minimiser les conflits et l’embarras.

___ Je dis souvent à mon enfant que je l’aime.
___ Dire à mon enfant que je l’aime me gêne.

___ Je suis capable de satisfaire mes propres besoins, d’être content(e) et de me sentir « réussi(e) » indépendamment de mon enfant.
___ Mon bonheur dépend de la capacité de mon enfant à prendre des décisions bonnes et constructives.

This self-assessment has been adapted from Parents, Teens & Boundaries, by Dr. Jane Bluestein (Deerfield Beach, FL: Health Communications, Inc., 1995).

Cette page est aussi disponible en Anglais et en Espagnol.

Achetez ce livre (en anglais)

Autres ressources en français.

Please support this site. Click here for more information.

Hire Jane: Click here for everything you need for your next conference or professional development event.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *